Tourisme esthétique au Liban (1)
تحقيق JUL 01, 2014
De nos jours, Toutes les femmes sont attirées par la chirurgie esthétique qui leur aide à être plus conformes avec leur apparence physique, de la tête aux pieds, passant par le nez, les seins, les oreilles, les cuisses…  la star hollywoodienne comme notre voisine, elles veulent qu’on les remarque, qu’on soit attirés par leur charme, leur beauté.

Contrairement à certaines croyances populaires, la chirurgie plastique et esthétique ne date pas d’hier, elle date il y a 3000 ans, où les Egyptiens et les Indiens pratiquaient des opérations de modification ou de reconstruction des lèvres, des oreilles et ou du nez en prenant la peau dans les endroits comme le front ou les joues. De plus, les grecs et les romains ont fait des pas géants en matière de reconstitution osseuse, sur la santé des tissus organiques et sur la circulation du sang.

Peu à peu, les médias diffusèrent des reportages médicaux qui expliquent les avancées de la chirurgie plastique et réparatrice au grand public. Les gens demeurent intéressés, chaque jour davantage, par leur apparence, reflète souvent un mal de vivre où stress, pression socioprofessionnelle et standards de beauté jouent un rôle marquant.
 

Avant la guerre, on considérait le Liban comme le meilleur centre de santé de Proche Orient, ce faite permet au Liban de posséder les meilleurs hôpitaux et médecins de la région. La vrai évolution de la chirurgie plastique au Liban, a commencé en l’an 2000, (après le retrait des troupes israéliennes du Liban sud), Le Liban est devenu la véritable capitale de la chirurgie plastique entre les Etats arabes du Moyen-Orient au cours des dernières années, a tel point qu’il a désormais la réputation d’être l’un des pays au monde où une femme sur trois serait passée sur le billard pour espérer «être plus belle».

     Les femmes arabes, et plus particulièrement les Libanaises, sont connues pour  leur attrait pour la chirurgie esthétique. De la rhinoplastie aux implants mammaires en passant par le botox, on va chez le chirurgien esthétique au Liban comme on irait chez le dentiste en France.

     Les clients sont attirés par le niveau de compétence élevé de chirurgiens, des prix relativement bas et doux climat méditerranéen. En plus le nombre d’opérations a certes augmenté depuis l’annonce par la First National Bank du lancement de son crédit de chirurgie bancaire, c’est le Show Off. “Apparence = réussite”.
 

Le boom chirurgie plastique a commencé au Liban en l’an de 2000 » (après le retrait des troupes israéliennes du Liban sud) Le Liban est devenu la véritable capitale de la chirurgie plastique entre les Etats arabes du Moyen-Orient au cours des dernières années, a tel point que le Liban a désormais la réputation d’être l’un des pays au monde où une femme sur trois serait passée sur le billard pour espérer «être plus belle».

Les clients sont attirés ici par le niveau de compétence élevé de chirurgiens, des prix relativement bas et doux climat méditerranéen. En plus le nombre d’opérations a certes augmenté depuis l’annonce par la First National Bank du lancement de son crédit de chirurgie bancaire.

 
تحقيق JUL 01, 2014
إستطلاع
مجلة آفاق الشباب
العدد 89 من نشرة آفاق الشباب
إقرأ المزيد